L’ossature bois, une alternative économique et écologique

L’ossature bois, une alternative économique et écologique

ossature-bois-maison-en-boisVous envisagez la construction d’une maison ? Vous êtes intéressés par l’idée de réduire votre consommation énergétique ? Vous vous sentez concernés par les problématiques écologiques ?

De nombreuses solutions s’offrent à vous. En voici 3 exemples :

A voir aussi : Assurer une bonne maîtrise des sciences économiques grâce aux cours particuliers

  • Les maisons « basse énergie »: ces constructions sont réalisées dans le but de limiter les besoins en énergie à 25 – 35 kWh/m² par an (5 fois moins qu’une maison classique). Dans cette optique, l’isolation de l’habitation est renforcée, les apports énergétiques du soleil sont optimisés, un système de chauffage adapté est prévu, etc.
  • Les maisons « passives »: il s’agit d’une amélioration de la maison « basse énergie ». Elle répond à 3 grands principes : des besoins de chauffage inférieurs à 15 kWh/m² par an, une grande étanchéité à l’air et un pourcentage de surchauffe minime dans le bâtiment. Ces principes vous permettent de profiter d’un climat intérieur agréable toute l’année, sans système de chauffage traditionnel.
  • Les maisons « zéro énergie »: cette construction est autonome au niveau énergique. Les besoins en chauffage et en électricité sont autoproduits.

Pour la construction de ces trois modèles, la technique la plus fréquemment utilisée est celle de l’ossature bois.

Si le bois est un excellent isolant de base, cette technique est conçue pour optimiser cet effet. Le principe est d’utiliser les espaces disponibles entre les éléments de l’ossature de la maison pour y insérer un maximum d’isolant (principalement de la fibre de bois ou de la cellulose de papier). L’isolation de la maison dépend donc fortement de l’épaisseur de son ossature.

Lire également : 4 conseils pour bien installer son poêle à granulés

Parallèlement, l’ossature bois permet une construction rapide (comptez 5 à 8 jours pour le montage d’une maison) et écologique (le bois provient des forêts gérées durablement, les maisons sont donc construites en respectant l’environnement et en contribuant à la sauvegarde de celui-ci).

Ces dernières années, le nombre de nouvelles constructions réalisées à base de bois ont considérablement augmenté dans nos régions. En 2012, ces constructions représentaient 7 à 8% du marché de la nouvelle construction en France (source).