Résidence senior : des structures adaptées à chaque besoin

Senior français : une population en forte croissance

La population des personnes âgées en France a considérablement augmenté ces dernières décennies. Au total, les Français ont gagné approximativement 14 ans d’espérance de vie avec une réduction d’écart entre les hommes et les femmes depuis le milieu des années 90 : en 2017, l’espérance de vie des hommes à la naissance est de 79,5 ans et celle des femmes est de 85,4 ans. Cette réduction est en grande partie due aux modes de vie des femmes de plus en plus semblable à celui des hommes :

  • Les femmes exercent aujourd’hui des métiers qui étaient initialement réservés aux hommes (pompier, policier, journaliste d’investigation, pilote, militaire, peintre en bâtiment, etc.).
  • Les femmes, en particulier celles âgées de 45 à 64 ans, fument plus que les hommes.
  • Les femmes boivent autant que les hommes.

La croissance de la population des seniors et l’émergence des seniors-boom, on a vu apparaître ces dernières décades un grand nombre d’établissements conçus et développés pour accueillir les personnes âgés. Ces structures sont classées dans trois catégories bien distinctes :

  • Les hébergements pour les personnes âgées ou semi-valides comme la résidence senior, le logement foyer ou les résidences services.
  • Les EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).
  • Les services hospitaliers.

Les différents établissements pour seniors

La France compte plus de 17 000 établissements adaptés aux personnes âgées. Chacune de ces structures correspond à des besoins particuliers comme avoir une équipe soignante à disposition 24 heures sur 24 ou tout simplement vivre dans un environnement sécurisé et confortable comme celui d’une résidence senior.

Qu’est-ce que la résidence senior ?

Chaque résidence senior est constituée d’un ensemble de logements privatifs, occupés soit par le propriétaire lui-même soit par un locataire, à laquelle s’ajoutent des services collectifs gratuits (non-individualisables) et payants (individualisables) dont la nature dépend du standing de la résidence. Dans leur plus grande majorité, les résidences seniors se trouvent à la proximité des commerces, des services et des transports. Leur gestion est toujours confiée à des structures privées de nature commerciale ou associative.

Ces structures ont été conçues exclusivement pour les personnes âgées autonomes ou en état de semi-validité, qu’elles soient seules, en couple ou même avec l’un de leurs enfants. Habiter dans une résidence senior revient à vivre chez soi de manière indépendante tout en bénéficiant d’un environnement sécurisé (conciergerie, accueil 24h/24 7j/7, téléassistance, signalétique, rampes d’accès, etc.) et de l’accès à des services collectifs gratuits ou payants (salles de sport, ateliers divers, salon de coiffure, restaurant, bibliothèque, cours privés ou collectifs, etc.).

La résidence senior est soumise aux règlements de la copropriété, et à ce titre, la structure qui la régit doit obligatoirement distinguer les charges de copropriété des charges liées aux services qui sont à leur tour dissociées entre les services non-individualisables supportés par tous les résidents et les services individualisable dus par les résidents les ayant consommés.

Qu’est-ce qu’un EHPAD ?

L’EHPAD est une structure médicalisée adressée aux personnes âgées de plus de 60 ans dont l’état physique et/ou psychique ne leur permettent plus de vivre seuls dans leurs domiciles. Les résidents des EHPAD bénéficient d’une aide pour exécuter les tâches de la vie quotidienne, des soins médicaux adaptées à leurs besoins et des services comme la restauration ou la blanchisserie.

Tous les soins sont administrés par un personnel soignant qualifié sous la responsabilité d’un médecin coordonnateur. Cependant, les résidents peuvent, s’ils le souhaitent, garder leur médecin traitant. Les personnes dont l’état de santé nécessite une surveillance plus accrue peuvent être hébergées dans une USLD (unité de soins longue durée).

Les EHPAD peuvent avoir un statut public, privé ou associatif et peuvent se spécialiser dans l’accueil de personnes atteintes des maladies comme Alzheimer, Parkinson ou des maladies neuro-dégénératives.

Les services hospitaliers pour les personnes âgées

Comme son nom l’indique, les services hospitaliers pour les personnes âgées sont rattachés à un hôpital ou à une clinique privée et s’adressent à toutes les personnes âgées dont l’état de santé s’est fortement dégradé. L’hospitalisation se subdivise en quatre catégories :

L’hospitalisation de jour accueille, pendant l’espace d’une journée, les personnes âgées vivant à domicile, en résidence senior ou en maison de retraite. Ce type d’hospitalisation est spécialisé dans le diagnostic et la prise en charge de pathologies nécessitant des soins de rééducation d’une journée.

Dans l’hospitalisation d’un court séjour, les services de gériatrie prennent en charge, en phase aiguë, les personnes âgées souffrant le plus souvent de pathologies multiples et complexes pour leur apporter des soins médicaux adaptés et maintenir leur autonomie.

Le moyen séjour est adapté aux soins de rééducation, de réadaptation et de réinsertion des patients. Ils permettent une prise en charge intégrale qui comprend les dimensions physiques, psychologiques et sociales du soin.  

Les services de soins de longue durée accueillent les personnes âgées dont l’état de santé nécessite, théoriquement, une surveillance médicale permanente. Pour y être admis le patient doit présenter d’abord d’importants signes de perte d’autonomie  et avoir constamment besoin de soins médico-techniques.

Vous aimerez aussi...