ERP : Tout pour améliorer votre productivité

ERP : Tout pour améliorer votre productivité

L’ERP est un programme informatique destiné à une utilisation professionnelle. Pourquoi investir dans un tel logiciel ? Qui peut y recourir ? Découvrez tous les avantages peu connus d’un tel système.

Les bonnes raisons d’opter pour un ERP

On a recours à ce dispositif pour mieux fluidifier la circulation de l’information au sein d’une entreprise. Dans le cadre d’un ERP, les informations sont centralisées dans une base de données et bénéficient de mises à jour en temps réel. Tous les collaborateurs ont donc accès à des données uniques et homogènes. Il n’y a plus de double saisie, voire de triple saisie à faire en cas de nouvelle opération.

Lire également : Comment faire un bon choix de plombier en urgence ?

Les salariés de l’entreprise disposent aussi de toutes les fonctions utiles au développement des activités (vente, stock, comptabilité). Ils accèdent à des fichiers complets qui leur permettent d’accélérer leur travail. Les collaborateurs des différents services, quant à eux, communiquent mieux. Il en découle une meilleure productivité étant donné que le système d’information est mieux maîtrisé.

Grâce à la centralisation des données, les dirigeants ont la possibilité de mieux contrôler le travail de leurs employés. Cela est possible en consultant une interface de contrôle intégré au logiciel. La traçabilité des informations permet aux utilisateurs de prendre des décisions plus rapidement. Au niveau du service client, par exemple, il y aura une meilleure réactivité, ce qui augmentera la satisfaction de la clientèle.

A voir aussi : Comment fonctionne la TVA intracommunautaire ?

Les entreprises utilisant un ERP

La mise en place d’un logiciel ERP pour PME est fonction de la taille de la société ainsi que de son activité. Il s’agit d’un programme plébiscité par les entités ayant besoin d’une meilleure maîtrise de leur organisation. L’optimisation des procédures, l’amélioration de la productivité et de la gestion des relations clients comme fournisseurs sont des enjeux-clés.

Concrètement, on distingue 2 types d’ERP : « généraliste » et « métier ». Leur choix dépendra de l’objectif de la société et des changements qu’elle compte mener. Il convient donc de trouver le juste milieu entre l’activité elle-même et le niveau d’adaptation du logiciel.