Les étapes du référencement naturel

Avoir son site et ses contenus affichés en première page, et idéalement en première position, des résultats de recherches sur Google constitue un avantage considérable pour une entreprise. En effet, la grande majorité des internautes consultent uniquement les 10 premiers résultats de la première page lors d’une requête sur le moteur de recherche. Seuls les sites qui figurent sur cette première page enregistreront donc de bons chiffres de visites. Il existe des techniques permettant de positionner un site sur Google. On parle alors de référencement naturel sur Google.

Le Black Hat

Le Black Hat rassemble les techniques de référencement qui vont à l’encontre des règles établies par les moteurs de recherches. Elles permettent d’obtenir des résultats très rapides avec des sites qui seront référencés sur de nombreuses plates-formes, et ce, dans des délais très courts. Cette pratique n’est pas sans risques. En effet, si les sites faisant l’objet de positionnement frauduleux sont détectés par les moteurs de recherches, ils seront exposés à des risques de déclassement et, dans les cas extrêmes, de bannissement.

Le référencement naturel ou White Hat

Le White Hat, référencement naturel sur Google, est une technique beaucoup plus fiable, car elle suit les règles requises par les moteurs de recherches. Cette technique demande une campagne de positionnement en plusieurs étapes qui s’étend sur une durée plus ou moins prolongée. Chaque étape permettra alors de hisser le site de façon naturel en haut des résultats des requêtes. Cette technique s’exécute sur 5 étapes : le crawling, l’indexation, le ciblage de mots clés, la rédaction de contenus SEO et le suivi.

  1. Le crawling : cette étape consiste à intégrer le site au moteur de recherche. Il faut en effet savoir que Google parcourt le web pour trouver de nouveaux contenus. Il faudra donc faire en sorte que le contenu du site soit trouvé, consulté et analysé par le moteur de recherche à travers des liens externes sur d’autres sites.
  2. L’indexation : une fois le site intégré, il faudra faire en sorte que Google indexe ses contenus. Cette indexation passera par le listage de contenu, le développement de chemins de navigations.
  3. Le ciblage de mots clés : il s’agit de la base du référencement naturel. Elle consiste à identifier les mots clés les plus utilisés par les internautes sur un domaine ciblé.
  4. La rédaction de contenus SEO : les contenus devront contenir d’une manière spécifique les mots clés et les liens obtenus lors des étapes précédentes. Ils devront aussi être aussi originaux que possible.
  5. Le suivi : les sites régulièrement mis à jour sont mieux référencés. Les contenus doivent donc être régulièrement renouvelés. Par ailleurs, il faut savoir que le référencement naturel se fait sur plusieurs mois, d’où la nécessité du suivi d’un professionnel sur http://www.praxis-eng.fr/referencement-google/.

Vous aimerez aussi...