Affronter la perte de cheveux, pas toujours facile

Affronter la perte de cheveux, pas toujours facile

Lorsque la quarantaine arrive et que les hommes et les femmes commencent à sentir le poids de l’âge sur leurs épaules, une autre tuile leur tombe tranquillement sur la tête : la perte progressive des cheveux. Alors que certains hériteront de ce problème de leurs parents, d’autres seront tout simplement atteints de maladies capillaires qui causeront le retrait progressif ou spontané des cheveux. Peu importe la raison, la perte de cheveux aurait des conséquences relativement importante sur le bien-être psychologique de ses victimes…

Perte de cheveux
Ici, un cas classique de perte de cheveux!

Une étude sur le sujet

Selon une étude de la firme Gallup, près de 62% des hommes qui sont affectés par la perte de cheveux vivraient une diminution de leur estime de soi. Ils se sentent généralement moins en confiance, et ce notamment avec la gente féminine. Près de 7 hommes sur 10 qui vivraient avec l’alopécie notent que leur attractivité envers les femmes serait affectée par leur problème capillaire. C’est une triste conclusion qui n’a pas été confirmée par leurs partenaires (le sondage ne s’adressant qu’aux hommes) mais qui justifie l’intérêt croissant qu’ont les hommes pour les produits servant à contrer la perte de cheveux.

A lire aussi : Grossiste Baraclope : votre fournisseur des cigarettes électroniques

Des alternatives à considérer

Trop de gens se lanceront sur les produits pharmaceutiques dans l’espoir de contre la perte de leurs cheveux. Dans les faits, bien que ceux-ci aient parfois des résultats très efficaces, ils viennent avec des effets secondaires qui sont indésirables. Certains hommes se retrouveront ainsi avec des difficultés érectiles ou des problèmes de fertilité suite à la consommation du Propecia, des effets collatéraux qui sont loin d’être banals!

Il existe deux façons plus intéressantes de contrer la perte de cheveux. Tout d’abord, si on vise un résultat purement esthétique, la perruque synthétique fera un très bon travail sans trop vider le portefeuille. C’est sans doute la seule alternative qui peut fonctionner pour tous les types de pertes de cheveux.  Alors que certaines perruques sont vendues  pour s’adapter aux différents types de crânes, il est également de s’en faire créer une sur mesure. En faisant un petit tour chez le coiffeur, vous serez en mesure de retrouver une chevelure similaire à celle qui existait avant votre changement.

A lire en complément : Balnéothérapie à Bagnoles de l’Orne : Pourquoi ? À qui s’adresse-t-elle ?

Ensuite, la greffe de cheveux est l’alternative plus directe, plus agressive pour contrer le problème. Le principal désavantage de cette formule est qu’elle n’est pas adaptée à toutes les pertes de cheveux : il est nécessaire de faire une première consultation (gratuite, bien entendu) pour vérifier si vous êtes capables d’en profiter. Elle est aussi très dispendieuse, mais vous devriez vous des résultats concrets en l’espace de seulement quelques mois.

Faire face à l’inévitable

Au final, vous devrez malgré tout vous faire à l’idée que vous n’aurez pas éternellement les cheveux de vos vingt ans. Que ce soit via la perte d’épaisseur, l’éclaircissement de certaines zones ou l’apparition des cheveux gris, le vieillissement vous rattrapera éventuellement. La meilleure solution pour vous sera donc de prendre confiance en vos moyens et de réaliser qu’un crâne dégarni peut malgré tout être séduisant! Dans la séduction, une bonne partie du résultat provient de la confiance en soi et non pas de l’apparence.