Ce qu’il faut savoir pour devenir charcutier-traiteur

Ce qu’il faut savoir pour devenir charcutier-traiteur

Le métier de charcutier-traiteur demande de nombreuses compétences pour être réalisé avec soin. En plus d’être particulièrement manuel, il faut être doté d’une touche créative afin d’attirer le « chaland ».

Devenir charcutier-traiteur : les formations à suivre

Après le collège, il est possible de s’orienter vers le métier de charcutier-traiteur. De nombreuses formations permettent d’accéder rapidement à ce travail très demandé. Par exemple, vous pourriez vous tourner vers une formation professionnelle diplômante délivrant un CAP « Charcutier-Traiteur » ou un CAP « Cuisinier ». Le MC « Employé Traiteur » permet également d’accéder à ce métier.

A lire en complément : Quelle certification pour ma porte blindée?

Devenir charcutier-traiteur est aussi envisageable si l’on poursuit des études permettant d’obtenir un Brevet Professionnel « Charcutier-Traiteur », « Cuisinier » ou « Arts de la Cuisine ». Dans la même veine, il est également possible de passer un Bac Pro « Cuisine », un Bac Pro« boucher-charcutier-traiteur », un BM « Charcutier Traiteur » ou encore un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle).

Les options sont donc variées et nombreuses, et ce, quel que soit votre niveau (Brevet, Bac, DEUG, Licence).

A lire en complément : La traduction professionnelle au service de votre entreprise

Tout savoir sur les missions du charcutier-traiteur

Les missions attribuées au charcutier-traiteur diffèrent d’une entreprise à une autre. Si l’on exerce ce métier au sein d’une boucherie, les tâches à réaliser sont notamment relatives au découpage, au triage et à la transformation de la viande de porc. Ainsi, au cours de ses missions, le charcutier traiteur pourra réaliser des saucisses, des jambonneaux ou encore des saucissons. Bien entendu, ces produits peuvent aussi être à base de volaille ou de viandes de bœuf.

Au sein d’une grande surface, le charcutier-traiteur passera ses journées à sélectionner les produits de salaisons des clients, à les découper et à les conditionner. Il faudra donc qu’il sache manipuler les poussoirs, les trancheuses et les couteaux. Il devra aussi savoir communiquer avec les clients dudit supermarché, afin de les conseiller sur le choix des produits de salaisons.

Enfin, si le charcutier-traiteur travaille chez un traiteur événementiel, il aura pour mission de réaliser des repas à base de viande de porc ou de volaille, et ce, pour des évènements variés comme des baptêmes, des mariages ainsi que des séminaires. À ce titre, il devra disposer d’une touche créative afin de présenter les mets de la façon la plus « succulente » possible.