Le RCS fait doucement son apparition et commence à faire parler de lui. Alors non, il ne s'agit pas du Racing Club Strasbourg, mais de Rich Communication Services, le RCS est l'avenir du SMS, et offre des possibilités innovantes notamment pour le secteur professionnel.

Dans les faits

Comme de nombreuses applications de messageries instantanées, le RCS permet de partager fichiers et contenus divers (logos, animations..;) dans le cadre d'échanges marketing (professionnel vers clients ou encore interentreprise). Le but est de moderniser le SMS et le remettre aux goûts du jour en proposant à la clientèle ciblée des contenus de haute résolution qui auront un impact visuel novateur. Une révolution pour notre SMS à qui il manquait ces éléments pour une communication optimale entre les entreprises et les consommateurs.

Son fonctionnement ne diffère en rien à celui du SMS. Les prochains smartphones en seront équipés d'office, pour ceux qui ne le sont pas encore, le mobile qui recevra le message créera un lien court qui vous permettra d'accéder au contenu. Elle permet aux entreprises de communiquer de bout en bout avec ses consommateurs. Bien loin des SMS qui vous balancent sa pub, le RCS offre une communication bidirectionnelle et permet un suivi complet auprès de votre clientèle par exemple. De nombreuses améliorations sont prévues, telles que les accusés de lectures (comme c'est le cas de plusieurs messageries instantanées), ou encore les statistiques complètes qui permettront aux entreprises de décrypter les habitudes et réactions des clients afin d'améliorer d'avantages leur communication.

À débattre

Les différences ne se jouent pas uniquement d'un point de vue fonctionnalité. La grosse différence entre les deux est qu'il vous faudra utiliser le réseau Wi-Fi ou encore la 3 et 4G. C'est le gros point noir de ce nouveau service, car toute la France n'est pas encore totalement couverte, mais aussi et surtout, la population vieillissante n'a pas forcément d'accès à internet et n'en voit pas l'utilité. Sans oublier que tous les smartphones ne sont pas compatibles, il faudra attendre que le RCS devienne universel et soit une fonction intégrée à ceux-ci pour qu'il soit enfin optimal et remplace définitivement le SMS.

Grâce au RCS, les entreprises pourront toucher plus d'un milliard de consommateurs contre 200 millions, un point positif pour les professionnels et un point noir pour les particuliers qui sont déjà submergés par les campagnes marketing et actualités sur les nombreux réseaux sociaux.