Assurance jet ski : comment assurer un jet ski ?

Assurance jet ski : comment assurer un jet ski ?

Le jet ski est une activité sportive de plus en plus appréciée des estivants sur les stations balnéaires. Elle convient parfaitement aux amateurs de bateau, mais, comme tout sport nautique, le scooter ou moto des mers n’est pas sans risques. On vous explique tout sur les modalités de pilotage d’un jet ski et sur l’assurance jet ski.

Le jet ski : ce que vous devez savoir

Pour faire du jet ski, il suffit d’être âgé de 16 ans. Le conducteur de jet ski doit être obligatoirement titulaire d’un permis de plaisance option côtière.

Lire également : Quel est le meilleur moyen de transport pour visiter l’Europe?

Une dérogation indique clairement que les personnes souhaitant faire du jet ski peuvent pratiquer ce sport sous la surveillance d’un moniteur agréé suivant une ligne de conduite réglementaire.

Les modalités du pilotage de jet ski ne s’arrêtent pas là :

A lire également : Les Landes : un département aux multiples facettes

  • La vitesse maximum autorisée est de 5 nœuds
  • La navigation doit se faire dans les chenaux prévus
  • Un abri ou la côte doit se trouver à moins de 6 milles nautiques (jet ski à selle) ou de 2 milles nautiques (jet ski à bras, pour une personne
  • Le pilotage de jet ski la nuit est interdit
  • Le permis est obligatoire pour piloter un jet ski de plus de 6 CV

Assurance jet ski : faut-il en prendre une ?

La loi est claire : il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance jet ski. Cela s’apparente plus à une forte recommandation. Les assurances sont là pour vous garantir un soutien en cas d’imprévu. Si vous laissez votre jet ski en hivernage dans un garage hors saison estivale, libre à vous de prendre ou non une assurance jet ski contre le vol. En été, au moment de ressortir votre scooter des mers, il n’est pas non plus obligatoire d’assurer le jet ski.

Si vous êtes pilote novice, sachez qu’il est vivement conseillé de prendre une assurance jet ski, notamment en cas d’accident. Les assurances dommages sont recommandées aux pilotes novices.

Pourquoi prendre une assurance jet ski ?

Un accident de jet ski est rarement mortel mais peut avoir de fâcheuses conséquences. Comme sur une moto, un scooter, un bateau ou tout véhicule à moteur, un conducteur de jet ski peut être gravement blessé.

Souscrire une assurance jet ski permet souvent d’être plus serein face aux risques pris lors de la pratique du scooter des mers. Que ce soit pour les dommages matériels, qui peuvent vite grimper à plusieurs milliers d’euros, ou pour le préjudice corporel, il est important de se poser la question et de prendre le temps de demander des devis d’assurance jet ski.

Quelles garanties avec l’assurance jet ski ?

Les formules proposées par les assurances sont nombreuses. Vous pouvez prendre un contrat ou une formule assurance basique, comprenant la responsabilité civile. Ce contrat d’assurance couvre les préjudices causés aux autres, mais pas ceux subis par le pilote.

Les garanties proposées par une assurance jet ski :

  • Garantie concernant les dommages matériels
  • Assurance frais de retirement : les frais de récupération et de destruction du jet ski sont couverts
  • Assurance frais de sauvetage : en cas d’accident en mer, les frais d’assistance et de soins médicaux sont couverts
  • Garanties incendie
  • Garantie / assurance vol
  • Garantie effets personnels
  • Protection juridique
  • Transport routier et remorque

Pour réduire les coûts, vous avez le choix de prendre une assurance jet ski saisonnière ou annuelle. Les assurances annuelles ont un prix mais vous couvrent toute l’année – notamment les assurances vol. Comme pour une auto ou des bateaux, demander un devis en ligne ou à votre assureur vous permettra de trouver la formule ou la garantie qui correspond à vos besoins.

Bon à savoir : si vous louez un jet ski, une assurance sera généralement proposée ou incluse dans le prix de la location.