sangle bavette pour concours equitation

S’il est un sujet complexe dans le monde de l’équitation, c’est bien celui du matériel. L’univers des brides et bridons en est le parfait exemple. C’est aussi le cas des sangles, dont les types et modèles sont très nombreux. Chacune possède une raison d’être d’un point de vue technique, et en ajoutant à cela la notion esthétique et le grand nombre de marques sur le marché, vous vous retrouvez face à un incommensurable casse-tête. Nous nous intéressons aujourd’hui à la sangle bavette, ce modèle spécifique qui s’avère utile dans certains cas bien précis.

Les différentes utilités de la sangle bavette

sangle bavette pour concours equitationPour commencer, la sangle bavette connaît deux utilités majeures. Son principal atout est de protéger le poitrail de votre cheval lors des sauts. Certains chevaux ont en effet tendance à relever haut les antérieurs, et se blessent d’un coup de sabot. Imaginez le choc avec des sabots ferrés, et encore plus s’ils sont munis de crampons. Vous serez d’autant plus concerné si vous pratiquez le CSO, le cross ou encore le horseball.

Dans un second temps, on note que la sangle bavette permet de mieux répartir la pression qu’une sangle classique. En effet, du fait de sa largeur, elle comprime moins le sternum, les côtes et les pectoraux. Il vous est peut-être déjà arrivé d’avoir à un cheval qui montrait une réticence au moment d’être équipé de sa selle ? Dîtes-vous bien que la plupart du temps, c’est que le matériel n’est pas adapté à sa morphologie et qu’il en souffre. Petit rappel tout de même : les sangles bavettes ne sont pas adaptées à tous les chevaux, et toutes les sangles classiques ne sont pas mauvaises. Cela dépend tout simplement du cheval en lui-même.

Comme pour toutes les sangles, il vous faudra bien vérifier les dimensions de votre sangle bavette. Cela dépendra entre autres de la longueur des contre-sanglons de votre selle et de la taille de votre monture. Et là aussi, il faudra veiller à ce que les boucles ne blessent pas votre poney ou cheval, ni ne se crochent dans vos chaussants.

Les différents types de sangle bavette

saut d'obstacle à chevalLe principal élément différenciant entre les différents types de sangle bavette est la matière utilisée. Comme pour tous l’équipement d’équitation, vous trouverez des sangles de différentes qualité et à différents prix.

  • Les modèles en nylon sont sans doute parmi les moins chers, mais ils sont à proscrire dans la majorité des cas. Cette matière synthétique a une fâcheuse tendance à s’échauffer, ce qui provoquerait des douleurs terrible à votre monture.
  • Les modèles en néoprène, synthétiques eux aussi, sont de bien meilleure qualité. Ce matériau est bien plus respirant et plus souples. Les marques développent de plus en plus de matériel en néoprène, qui a fait ses preuves en terme de qualité et de durée de vie.
  • Le cuir est le matériau noble par excellence. Il est parmi les plus utilisés, mais il est aussi de ceux dont le prix est le plus élevé. Cela s’explique par la longévité exceptionnelle des sangles en cuir… à condition qu’elles soient bien entretenues !
  • Enfin, un peu en marge on retrouve les sangles élastiques et à l’opposé les sangles en corde. Plus souvent utilisés pour les sangles classique que pour les bavettes, ces matériaux sont parfois très bien adaptés à un cheval et parfois pas du tout. Seuls les tests permettent de savoir si un de ces modèles particulier est adapté à votre cheval !

Pensez à votre cheval avant tout

Comme évoqué en introduction de cet article, il faut bien se dire que la sangle bavette ne convient pas à tous les chevaux. En effet, comme tout le matériel pour les équidés, il faut prendre en compte la morphologie de votre monture.

concours d'équitation et saut d'obstaclePour ce faire, vérifiez le passage de sangle de votre cheval ou de votre poney. Certains ont un passage de sangle très large, auquel cas vous pourrez utiliser justement une sangle bavette assez facilement. Dans le cas contraire, utiliser une sangle large ou une sangle bavette risquerait de faire souffrir inutilement votre cheval.

La position de la selle a aussi une importance capitale. Si celle-ci est positionnée assez en arrière pour respecter le dos de votre cheval, il faut alors régler convenablement les contre sanglons de la selle pour vous assurer cela ne tire pas la sangle contre les côtes du cheval. Opter pour du matériel adapté à votre cheval est bien entendu la priorité, mais si celui-ci est mal réglé, vos efforts seront alors complètement vains.

Petite information bonus : la peau de mouton !

Très tendance ces dernières années, la sangle bavette en peau de mouton est très prisée des cavaliers. Elle a en effet été utilisée par des professionnels lors de compétitions médiatisées. Il faut dire qu’elle possède un style inimitable et l’association avec le cuir de bonne facture en fait en plus un très bel objet.

Attention cependant, car la peau de mouton demande de l’entretien. Si elle n’est pas amovible, cela va rendre le nettoyage bien compliqué ! De plus ne perdez pas de vue que la peau de mouton tient très chaud. Si vous vivez dans une région froide ou que vous montez souvent votre cheval en hiver, pourquoi pas… Mais sinon vous risquez de donner inutilement chaud à votre monture.