Le retour de Honda en Formule 1

Le retour de Honda en Formule 1

Il y a cinq ans déjà, le géant japonais Honda décidait de se départir de son écurie de F1. Il faut dire que les choses ont beaucoup changé depuis ce temps : les règles demandent qu’à partir de 2014, les moteurs turbocompressés soient obligatoires dans le circuit de course si célèbre. Les moteurs seront également  à 1.6 litres de cylindrée. Face à cette annonce, les têtes dirigeantes de Honda ont tout de suite senti que leurs motorisations, qui sont justement plus adaptées à une consommation moins élevée de carburant, avaient leur place dans le circuit.

Honda f1

A lire aussi : Envie de partir au large ?

Son nouveau partenaire? McLaren

Actuellement, trois fabricants principaux s’occupaient d’approvisionner en moteurs les différentes écuries du circuit : on notait Renault, Ferrari ainsi que Mercedes-Benz. L’écurie McLaren a décidé qu’elle n’était pas satisfaite avec l’offre actuellement en place et elle s’est donc alliée avec Honda.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que les deux équipes travaillent ensemble. Les mordus de Formule 1 se rappelleront sans doute qu’Honda et McLaren avaient déjà dominé le circuit entre 1988 et 1991. Honda avait malheureusement vécu un important déclin dans ses résultats à partir des années 2000 et, face à la crise économique qui secouait l’ensemble de la planète, avait préféré se retirer alors. McLaren de son côté, a également vu son étoile pâlir de façon considérable. Les deux entreprises espèrent donc se remettre en selle et revivre les belles années.

A lire également : 4 espèces d’orchidée à découvrir durant un voyage à Madagascar

Un coup de pouce pour le marketing et l’ingénierie

Tout concessionnaire Honda à travers le monde se réjouira probablement de cette bonne nouvelle. En effet, il existe probablement deux raisons principales justifiant la présence des constructeurs automobiles au sein de la F1. Tout d’abord, ce terrain de jeux permet de prouver les performances supérieures d’un fabricant : y a-t-il meilleure publicité pour une voiture sport que de dire que son constructeur est le même que celui qui a placé un champion de Formula 1 sur le podium? Même ceux qui ne remporteront pas la première place pourront se targuer de laisser une impression particulière dans l’esprit des amateurs de performance.

Ensuite, les ingénieurs d’une entreprise sont constamment amenés à se dépasser lorsque vient le temps de concevoir de nouvelles motorisations et d’apporter des améliorations aux voitures. Certains développements réalisés lors des tests de en F1 peuvent éventuellement être transférés sur de nouveaux modèles conçus par Honda, ce qui peut signifier de bien meilleures voitures pour le futur.

Un certain retard à rattraper

Bien entendu, Honda aura une belle pente à remonter, elle qui ne possède plus la même expertise que ses trois grands compétiteurs. C’est un énorme défi que M. Ito, le président de Honda, s’est dit prêt à relever. Selon lui, les ingénieurs de l’entreprise auraient enfin retrouvé la passion pour les courses automobiles.