Implants mammaires et risques : tout ce que vous avez besoin de savoir

Implants mammaires et risques : tout ce que vous avez besoin de savoir

Les raisons pour lesquelles la femme pourrait vouloir d’une nouvelle poitrine sont assez nombreuses et tout aussi différentes. Les implants mammaires seront toujours à privilégier dans ce cas. Néanmoins, il faut savoir que c’est une démarche qui peut comporter certains risques. Qu’il s’agisse de chirurgie reconstructive ou qu’elle ait une visée esthétique, la pose d’implants mammaires n’est pas un projet anodin. Il faudrait prendre le temps de bien se renseigner au préalable.

A quels risques s’expose-t-on avec la pose d’implants ?

Lorsque vous décidez de contacter le Docteur Alain Ankri pour refaire votre poitrine, la satisfaction vous sera assurée à coup sûr. Vous aurez des seins plus volumineux et nettement plus fermes en même temps. Cependant, vous méritez d’être bien informé à ce sujet. Vous devez savoir que les prothèses sont le plus souvent fabriquées avec du gel de silicone. Cette situation s’explique par le fait que le silicone propose une grande diversité de forme et offre en même temps une texture très naturelle. En décidant alors de procéder à la pose d’implants mammaires, vous pouvez vous retrouver avec de possibles ruptures des implants et d’écoulement de silicone à l’intérieur de votre corps.

C’est d’ailleurs ce qui est récemment arrivé à une vieille dame âgée de 53 ans, Mme Ligoneche qui a fini par rendre l’âme suite à un lymphome. Mais ce genre de situation est extrêmement rare. De plus, cela dépend surtout du choix du professionnel. Si vous prenez la peine de ben choisir votre docteur, un expert qualifié et à la bonne réputation, vous n’aurez aucun risque avec vos prothèses.

Prothèses mammaires et cancer

Ce n’est pas parce que vous utilisez des prothèses mammaires que les risques de cancer deviennent plus importants chez vous. C’est absolument faux. Le site de l’ANSM a d’ailleurs pris la peine de bien détailler cette information. Nul besoin donc de vous inquiéter si vous envisagez de refaire votre poitrine. Le risque de développer la forme rare de Lymphome est extrêmement rare. La seule chose à laquelle il vous faudra vous préparer, c’est que vous serez amené à subir une autre opération afin de les remplacer. L’opération peut être répétée 2 à 3 fois si vous y allez à vos 25 ans. Ayez toujours en tête qu’une opération esthétique est loin d’être anodine. Mais vous pouvez toujours la subir. Vous aurez droit à de jolis seins très fermes.