Qu’est-ce que le Yin-Yoga ?

Qu’est-ce que le Yin-Yoga ?

Le Yin Yoga trouve ses racines. Il a été fondé sur la théorie taoïste du yin et du yang. Les poses yin sont passives et sont effectuées en position assise ou allongée. Les postures sont maintenues avec les muscles complètement détendus, ce qui permet au temps et à la gravité d’approfondir l’étirement et de cibler les fascias. Le yin yoga est recommandé pour tous. Vous pouvez vous l’offrir dans un séjour yin yoga.

Les poses du yin yoga ressemblent parfois aux poses utilisées dans d’autres disciplines. Malgré la similitude des poses, les versions yin sont exécutées différemment de leurs homologues actives, ou yang. Par exemple, la pose yin de la chenille. Dans la pose de la chenille, la colonne vertébrale s’arrondit de sorte que la tête arrive aux genoux, alors que dans la pose du paschimottanasana, la colonne vertébrale reste droite et s’allonge.

A lire en complément : Comment utiliser l'huile de CBD ?

Quelques poses du Yin-Yoga

Le Yin papillon est une pose idéale pour les débutants. Cette pratique du yin yoga est bénéfique pour ouvrir l’articulation de la hanche et peut être pratiquée. Le yin papillon est une version modifiée de baddha konasana. Elle peut vous aider à étirer le bas du dos sans trop solliciter les ischiojambiers. C’est l’une des poses les plus bénéfiques pour les femmes, car elle aide à réguler leurs règles, facilite l’accouchement et améliore le fonctionnement des ovaires.

La pose de l’enfant est l’une des postures qui aident à mieux dormir. Il est souvent pratiqué au cours des séjours yin yoga. Tout comme la traditionnelle Balasana, dans le yin yoga, la pose de l’enfant est extrêmement relaxante et curative par nature. La pose de l’enfant peut être utilisée comme contre position pour la plupart des poses arrière, car elle étire doucement la colonne vertébrale.

A lire aussi : Taxis conventionnés : pourquoi le taux de couverture est-il considéré ?

Pourquoi des noms différents pour les poses du Yin

Pour une personne qui découvre le yin yoga, il peut être un peu désorientant au début d’entendre des noms apparemment aléatoires attachés à des poses qui semblent familières. Surtout pour ceux qui le pratique un fois en passant lors des séjours yin yoga. Si la pose ressemble à une asana couramment vue dans une pratique de style yang, pourquoi diable est-elle appelée différemment ?

C’est délibéré ! En changeant le nom de la pose, nous vous demandons de changer également votre intention avec la pose. En laissant à la porte vos idées préconçues sur ce qu’une pose devrait ressembler et accomplir, vous pouvez maintenant l’expérimenter d’une manière complètement nouvelle. Le yin yoga n’a pas d’ensemble concret de noms pour chaque pose, donc, bien qu’il y ait des chevauchements dans le monde du yin, il se peut que chaque professeur donne un nom différent à un mouvement en fonction de sa lignée et de sa créativité.

Somme toute, la diversité du nom des poses yin s’explique par plusieurs raisons. La raison principale est liée aux différents professeurs qui n’ont pas la même manière de nommée les poses. Le fait d’avoir différents noms pour les poses est aussi considéré comme une manière d’apprendre.