Tour d’horizon sur l’investissement en bourse depuis le début de la pandémie

Tour d’horizon sur l’investissement en bourse depuis le début de la pandémie

Il semblerait que 2021 s’impose comme étant une nouvelle opportunité pour démocratiser l’investissement. Selon l’Observatoire BPCE, les épargnants français montrent un intérêt grandissant pour la bourse depuis le début de la pandémie. L’Observatoire BPCE a analysé le profil de ces actionnaires particuliers et a identifié quatre profils : patient, expert, potentiel et néo-investisseur.

La démocratisation de l’investissement en bourse

L’année 2021 marque un véritable tournant pour une prise de conscience sur l’investissement pour les Français. Ce sont plus de 400 000 particuliers qui se sont lancés en bourse au cours de l’année 2020, selon l’Autorité des marchés financiers. Véritable stratégie long-termiste, le placement en bourse se popularise et se démocratise. De plus, avec l’essor des plateformes spécialisées telles que Saxo, les marchés boursiers sont plus accessibles que jamais.

A découvrir également : Pourquoi confier votre projet de construction immobilière à un professionnel ?

Selon l’Observatoire BPCE, ce sont près de 8 % des épargnants français qui ont déclaré, en février dernier, avoir acheté une action depuis le début de la pandémie mondiale. Effectivement, l’intérêt des épargnants français pour la bourse est grandissant. Encouragés par la hausse de plus de 46 % du CAC 40 en l’espace d’un an, les particuliers se lancent et font leurs premiers pas sur les marchés boursiers afin de diversifier leur patrimoine et leur épargne.

Les profils d’investisseurs selon l’Observatoire BPCE

Toujours selon l’Observatoire, sur la totalité des épargnants français en bourse, ce seraient près de 12 % qui seraient actifs en possédant des actions, un FCP ou un PEA. Quel investisseur êtes-vous ? Face à un tel engouement pour la bourse, l’Observatoire BPCE a analysé les investisseurs afin d’établir quatre profils différents. Concrètement, les profils identifiés sont l’investisseur patient, l’investisseur expert, l’investisseur potentiel ou l’investisseur opportuniste.

A découvrir également : Comment effectuer un prêt en toute simplicité ?

L’investisseur patient représenterait près de 7 % des épargnants français. Ce profil représente les investisseurs qui mettent en place une stratégie d’investissement long-termiste. L’investisseur expert représenterait environ 2 % des épargnants. C’est celui qui détient des actions et qui est particulièrement aisé.

L’investisseur potentiel représenterait près de 6 % des épargnants est celui qui envisage d’investir dans les actions sur les places boursières. Enfin, le néo-investisseur ou l’investisseur opportuniste, représenterait environ 3 % des épargnants. Ce profil correspond aux investisseurs actifs qui investissent en bourse depuis peu de temps et qui sont en quête de plus-value à travers les dividendes.

Ces grandes familles permettent d’établir un tour d’horizon complet sur l’investissement en bourse depuis le début de la pandémie. Cette dernière a incontestablement propulsé l’engouement des Français pour le placement boursier.