Viticulture : comment est cultive le raisin ?

Viticulture : comment est cultive le raisin ?

Les indispensables de la viticulture

La viticulture, ou l’art de cultiver la vigne, est une activité qu’il est bon de bien connaître avant de pratiquer. En effet, pour obtenir un raisin de qualité, il y a toute une série de principes à respecter. La production de raisin commence par le choix de la vigne. Il existe différentes variétés en fonction de ce à quoi sera destiné le raisin (vin, confiture, dégustation crue) et en fonction de la saveur recherchée, qu’elle soit plus sucrée, plus acide, avec ou sans pépin,… Il est également important de choisir un type de raisin qui puisse s’adapter au climat local. De manière générale, le raisin requiert beaucoup d’ensoleillement. Certains peuvent cependant supporter moins de chaleur que d’autres. Les intempéries peuvent conduire à la perte pure et simple de toute la culture, c’est pourquoi il est important de connaitre le secteur où l’on souhaite implanter son cépage.

Une plante fragile
Comme dit précédemment, la vigne ne supporte pas l’intempérie. Elle nécessite beaucoup de soins pour pouvoir se déployer pleinement et offrir un fruit d’une qualité rare. Ainsi, le viticulteur se doit de labourer le terrain et de l’entretenir tout au long de l’année, été comme hiver. C’est pourquoi les châteaux vignobles sont la plupart du temps très agréables à visiter et particulièrement bien entretenus, comme il est possible de le voir sur infosbar.com. De plus, il est important de tailler les vignes deux fois sur l’année, une fois durant la saison hivernale, et l’autre fois durant la saison estivale. Enfin, un traitement est nécessaire pour éviter que des maladies ne se propagent et détruisent la culture. Ce traitement peut soit être chimique, soit biologique. Aujourd’hui, le marché du vin bio est en plein essor. De plus en plus de viticulteurs font le choix de s’orienter vers des intrants non chimiques, même si cela doit leur procurer un rendement de raisin moins important, car la qualité est considérée comme meilleure par bon nombre de consommateurs. Le fait de savoir que le raisin consommé cru ou à la base du vin n’a pas été en contact avec des produits chimiques et n’est pas à l’origine de la dispersion dans l’environnement de produits toxiques est important pour un nombre croissant de consommateurs, les sensibilisations en la matière ayant fait leur œuvre. Cependant, il est à noter que la qualité du vin n’est pas toujours liée aux produits utilisés dans le traitement des vignes. De nombreux vins d’appellation français restent non bios et gardent une excellente réputation à travers le monde.

A voir aussi : Codes promotion : bon plan ou simple outil de marketing ?

Un travail de patience
La vigne est non seulement une plante capricieuse, mais requiert également beaucoup de temps avant de produire un raisin de qualité. Ainsi, il ne faut pas moins de cinq ans pour pouvoir tirer du raisin de la culture, et au bout de dix ans la production commence à diminuer en quantité, mais s’améliore nettement en qualité. Pour la récolte des fruits, les vendanges sont un moment particulièrement festif à travers toute la France. Si des machines remplacent parfois l’homme de nuit, ce travail reste malgré tout traditionnellement ouvert aux saisonniers. Ces travailleurs récoltent la journée les grains dans une ambiance très bon enfant mais toutefois productive et se retrouvent en soirée dans les logements alentours prévus à cet effet. Une fois le raisin récolté, il partira dans un cycle de transformation en fonction du produit auquel il était destiné.

A lire également : Bien choisir son manteau pour mettre sa silhouette en valeur