Dans un monde où avoir une belle silhouette est un défi que la majorité des personnes qui s’estiment en surpoids veulent relever, suivre un régime est une pratique de plus en plus courante. Ainsi, on entend parler de régimes sans gluten, bio, sans alcool, etc. Mais le plus populaire des nombreux régimes qui existe est le régime paléo. Connaissez-vous ce régime, ses exigences, ces interdits, et ces bienfaits ? Après avoir lu cet article, vous pourrez répondre oui à toutes ces questions.

Le régime paléo : c’est quoi ?

Le régime paléo est un mode de vie dans lequel les aliments consommés sont très semblables à ceux consommés par nos ancêtres de l’époque du paléolithique. En effet, des analyses des conditions de vie des hommes du paléolithique ont permis de mettre en exergue le fait que leur longévité et leur bonne santé dépendaient en grande partie de leur alimentation. En effet, ces hommes pouvaient vivre jusqu’à 90 ans lorsqu’ils réussissaient à échapper aux nombreux décès de leur époque. Ces décès étaient en grande partie dus au fait qu’ils ne disposaient pas des technologies avancées de notre époque, notamment en ce qui concerne les soins de santé. On pouvait ainsi mourir à la suite d’une infection, d’un accouchement, d’un virus, etc. Mais lorsque l’on réussissait à n’être victime d’aucun de ces maux, on pouvait vivre une longue vie.

Régime paléo : quel principe ?

Le régime paléo est un mode d’alimentation selon lequel seuls certains aliments doivent être consommés, et d’autres, bannis. Ce sont entre autres, les fruits, les graines, les légumes, les viandes, les œufs, le poisson, etc. qui sont autorisés dans ce régime. De manière générale, aucun des produits transformés ne doit avoir fait l’objet d’une transformation. Ils doivent tous être naturels et bio. Ainsi, les aliments industriels et les aliments transformés sont à bannir de l’alimentation. Les céréales, les produits laitiers, le sucre, les pâtisseries, et certaines huiles végétales ne doivent pas être consommés. Il existe différents types de régimes paléo et les aliments que l’on peut ou ne peut pas consommer ne sont pas définis clairement pour certains. Il faut donc simplement appliquer le principe du sans transformations.

Quels sont les avantages d’un régime paléo ?

De nombreuses études ont révélé que le régime paléo permettait de lutter contre certaines maladies dites de civilisation. Il s’agit entre autres de l’hypertension artérielle, des maladis cardio-vasculaires dont les causes peuvent être nombreuses, du diabète, des problèmes digestifs, etc. Outre cet atout de lutte contre des maladies potentiellement dangereuses, le régime paléo permet de perdre du poids, d’avoir une bonne silhouette, et de garder une bonne forme physique, tout comme le jeûne intermittent. Cependant, ce régime fait l’objet de controverses.

Les controverses liées au régime paléo

Dans un premier temps, ces controverses concernent les types d’aliments autorisés et ceux non autorisés. Elles sont alimentées par les plus grands partisans du régime. Dans un second temps, elles concernent les apports nutritifs de ce régime. Si pour certains, le régime est approprié, pour d’autres, il présente des carences à cause de l’absence de céréales et de produits laitiers.

Le régime paléo est un mode de vie qui requiert la consommation de produits naturels et non transformés. Très efficace, ce régime est pourtant source de controverses.