Peut-on faire voler un drone à Paris ?

L’attentat du 13 novembre 2015 à Paris a incité les dirigeants du pays à apporter quelques modifications sur la loi de l’aviation légère notamment du drone. Il est donc nécessaire de bien connaître les règles à respecter et les réglementations qui ont été mis en vigueur à partir du premier janvier 2016.

Quelques faits à Paris

La capitale française a été victime d’attentant en novembre 2015, le Président François Hollande a ainsi décrété l’état d’urgence interdisant ainsi le survol des drones. Le 24 décembre 2015, deux arrêtés applicables aux drones civils ont été décrétés. Ajouter à cela, le 19 février 2016, l’Airbus A320 d’Air France a failli percuter un drone lors de sa descente à l’aéroport Charles De Gaulle. Ainsi, cet objet hi-tech n’est plus vu comme un banal joujou technologique dans sa capitale et par l’autorité compétente.

Où faire planer son drone dans la capitale ?

Pour pouvoir utiliser et faire planer son drone dans le ciel de la capitale, le propriétaire doit demander une dérogation exceptionnelle de la préfecture de police de Paris et de la DGAC. Dans une telle agglomération, il est aussi nécessaire de connaître les zones interdites de survol. Que ce soit un drone à usage professionnel ou personnel, il est donc primordial de connaître les réglementations avant de faire décoller du sol de la capitale.

Des exceptions pour les passionnés

Si les dérogations sont plus pour le cadre professionnel, des exceptions permettent aux passionnés de faire voler leur appareil dans la Capitale. Pour cela, ils doivent se rendre sur l’hippodrome de Longchamps ou au Parc de la Villette. Deux sessions par mois sont organisées par la mairie de Paris et l’AMR (Association Mini Racer). C’est parfait pour l’initiation au drone. Malheureusement, l’accès est payant. Il faut débourser cinq euros l’heure pour assouvir sa passion. De plus, le nombre de places est limité alors il faut réserver en avance ses créneaux. Plus d’informations ici.

Voler en intérieur

Il est aussi possible de voler en intérieur notamment dans des hangars. Il faut se renseigner auprès d’associations et même de privés. La pratique du pilotage de drone se développe si bien que l’offre doit également se développer sur Paris où le vol en extérieur est compliqué.

A l’image du karting, les sessions en intérieur offrent de belles possibilités pour créer de jolis parcours stimulant et faire des courses. Les règles sont alors illimitées pour s’amuser seul, à deux ou en groupe plus nombreux ! Un joli lieu de rencontre et d’échange pour les passionnés.

Vous aimerez aussi...