Marseille, le Los Angeles de la mode

Marseille, le Los Angeles de la mode

mode

Paris a depuis fort longtemps été considéré comme la capitale de la mode, du luxe et du glamour en France. Toutes les plus grandes marques et leurs boutiques respectives existent dans Paris. Seulement, ce que les gens ne savent pas, c’est que près d’elle, se trouve une autre région de la France avec un dynamisme palpitant, une vision de la mode identitaire et plus casual, mais une région qui est dans une grande synergie pour devenir le Los Angeles de la mode comme l’a si bien relevé le président de la Fédération française de la couture, Ralph Toledano. Marseille reste alors une région avec un tissu économique qui marche et un nombre de talents grandissant. En outre, avec un projet de biennale en tête et une ouverture au monde, cette région porterait véritablement le surnom de Los Angeles de la mode.

A lire en complément : Shopping de Noël : de la viande maturée plutôt que de la dinde ?

La mode, un poids économique considérable de Marseille Provence

À Marseille, l’industrie de la mode et de l’habillement prend des ampleurs considérables. Un peu plus de 150 marques se déchainent sur tout ce territoire. On peut citer par exemple les plus emblématiques, dont American Vintage, les jeans Kaporal, Didier Parakian, Pain de Sucre, entre autres. En somme, avec tout ce développement des marques dans cette région, le poids économique de cette nouvelle industrie s’est hissé à 16 % avec un peu plus de 27 000 salariés selon les calculs de la CCI Marseille Provence. Le chiffre d’affaires de cette industrie de la mode à Marseille est tout aussi étonnant. Environ 4 milliards d’euros sont générés par le milieu de la mode. On voit nettement l’importance que la mode prend à Marseille. D’un autre côté, la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode s’est investie pour prendre en charge la formation des prodiges de la région allant même du créateur de robe pour mariage près d’Aix en Provence.

Marseille et Paris, pour le leadership français de la mode

La grande synergie que Marseille met en œuvre pour développera son industrie de la mode et mettre en avant un nouveau style avec une once d’identité méditerranéenne est remarquable. Cela n’?a pas attendu trop longtemps avant que ces efforts ne se fassent remarquer par les grands créateurs du luxe parisien. C’est dans cette optique qu’un projet de biennale a été mis sur les rails en vue de redorer le blason des créateurs de monde de la France, mais surtout pour apporter un coup de neuf aux créations françaises avec un plongeon des marques parisiennes dans le monde des marques marseillaises. Au printemps 2016, cela risque d’être la plus grande organisation, accompagnée par Dior Channel ou Eres, qui pourra enfin ouvrir Marseille au reste du monde, montrer le travail de ses jeunes créateurs et surtout riposter face à Milan.

A découvrir également : La cuisine française est en danger