Quelles différences entre la ventilation A, B, C et D ?

Quelles différences entre la ventilation A, B, C et D ?

ventilation-cuisineChaque habitation dispose d’une isolation qui lui est spécifique et qui dépend de nombreux facteurs comme les matériaux utilisés, l’étanchéité à l’air ou encore l’âge de la construction. Ainsi, en fonction de ces différents facteurs, il sera opportun d’installer un système de ventilation ou de profiter d’une ventilation naturelle. Découvrez dans cet article les principales différences entre les systèmes de ventilation A, B, C et D.

Le système de ventilation A : la ventilation naturelle

Le système de ventilation A désigne la ventilation naturelle d’une habitation et est composé de simples grilles de ventilation intégrée dans les murs et les fenêtres. Ce type de ventilation offre le désavantage ne faire entrer de l’air froid lorsque les températures extérieures sont fraîches et inversement. Il n’est pas possible de régler cette ventilation totalement naturelle.

A lire également : Le divorce sans juge simplifie les démarches

Le système de ventilation B : la pulsion mécanique

Quand on parle de système de ventilation B, on parle d’un système de ventilation à pulsion mécanique et à extraction naturelle. L’air est donc pulsé vers l’intérieur de manière mécanique mais il ressort de manière naturelle par des grilles de ventilation. Principal défaut de ce type de ventilation : un impact négatif sur les dépenses énergétiques de la maison.

Le système de ventilation C : extraction mécanique de l’air

La ventilation de type C comporte une pulsion d’air naturelle et une évacuation mécanique afin d’extraire l’air vicié de manière optimale. Ce système de ventilation offre constamment un air sain dans la maison et permet de réduire les dépenses énergétiques de la maison.

A voir aussi : Réaliser des économies en choisissant de construire une maison en kit

Le système de ventilation D : la ventilation à double flux

Le système de ventilation D consiste en une ventilation mécanique à double flux, c’est-à-dire que tout s’y déroule mécaniquement, aussi bien l’extraction que la pulsion. L’avantage de ce système de ventilation réside dans la possibilité de le régler automatiquement mais également dans la possibilité de récupérer la chaleur de l’air vicié et de la transférer dans l’air frais dans le but de limiter les pertes de chaleur !

Pour de plus amples informations sur ces systèmes de ventilation, c’est ici !