À la rentrée, le choix d’une activité sportive suscite de vives interrogations aussi bien auprès des parents, que des enfants. Entre les disciplines collectives ou individuelles, les activités culturelles, sportives ou manuelles, il est impératif que l’enfant s’y sente parfaitement à son aise, qu’il puisse mener une activité adaptée à son âge, mais aussi, qu’elle lui apporte du plaisir. Et si la Coupe du Monde de football remportée par les Bleus a eu une influence sur le nombre d’inscriptions dans les clubs depuis la rentrée, rien n’empêche de lui préférer d’autres disciplines ou d’en faire plusieurs. D’ailleurs, il est une discipline qui connait elle aussi un franc succès, dont on parle moins et qui pourtant se hisse à la seconde place en nombre de licenciés après le foot : la pêche. Et si cette année, la pêche devenait l'activité des enfants ? Gros plan sur le matériel indispensable pour débuter.

Activité extrascolaire : l'équipement du parfait pêcheur

Avec un peu moins de 2 millions de supporters, la pêche attire de plus en plus. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cette passion touche toutes les générations et rencontre plus particulièrement un engouement auprès de la jeune génération. L’eau attire, et ce, depuis la nuit des temps. D’ailleurs, elle est l’objet de nombreuses activités aussi diverses que variées et représente une manne d’explorations sensorielles hors du commun. Pour autant, si la pêche reste et demeure une activité très prisée chez nous, titiller la truite ne s’improvise pas. Et pour cause, à l’image de toutes les activités de loisirs, il faut avoir du matériel et le bon ! Il ne viendrait en effet pas à l’esprit de pratiquer la voile sans une combinaison adaptée par exemple. Et bien pour la pêche, c’est la même chose.  

Pour débuter, il convient de bien choisir son équipement de pêche pour que cette activité se déroule dans les meilleures conditions possible. Et au préalable, avant de sortir sa canne, il faut adhérer à une association agréée de pêche pour s’acquitter d’une redevance à l’image d’une adhésion dans un club sportif. Et à l’image des règles fixées par le coach sportif, à la pêche il faut aussi respecter certaines règles : les périodes d’ouverture et les lieux de pêche fixés par le préfet en l’occurrence. Ensuite, le choix de l’équipement pour débuter se fait selon la distance de pêche, mais aussi et surtout, le lieu de pratique. Tout commence par la canne. Pour celles et ceux qui souhaitent pêcher au bord de l’eau, il faut opter pour une canne à coup sûr laquelle sera fixée un flotteur et un hameçon. Ceux et celles qui veuillent pêcher près du bord et plutôt du gros poisson, il est préférable d’opter pour une canne dotée d’un moulinet. La ligne montée ou un leurre avec cette canne est la base pour pêcher en eau douce ou en mer. 

En parallèle, il faut ensuite d'autres équipements comme une épuisette, une bourriche de pêche, des plombs de sonde, des indicateurs de touches – grelot, écureuil, indicateur de touches électroniques, swing-tip ou encore le quiver-tip par exemple – la boîte à pêche, le couteau multifonction, la pince polyvalente, un dégorgeoir, du fil de nylon, des plioirs, des hameçons montés ou encore des appâts adaptés aux poissons. Pour plus de confort, il est toujours possible d’opter pour un panier-siège. Fidèle compagnon du pêcheur, il assure une excellente assise, mais s’avère également être très pratique et fonctionnel pour y ranger tout le matériel de pêche. D’autant que certains modèles sont équipés d’un porte-canne. Bien entendu, il existe aussi des porte-cannes qui permettent de pêcher avec plusieurs lignes en toute sécurité et éviter la fatigue grâce à la modularité de son inclinaison. Et bien entendu, les associations agréées de pêche donnent des cours pour apprendre à taquiner le poisson. Finalement, la pêche est une activité accessible et ses bienfaits sont nombreux.