Comment faire durer sa cigarette électronique?

Comment faire durer sa cigarette électronique?

Adieu Tabac!

Au Québec comme ailleurs, le but du vapoteur de e-cigarettes est de faire durer son matériel et d’économiser sur sa batterie et ses clearomiseurs.

A lire aussi : [Infographie] : éléments indispensables pour une signalétique réussie lors d’un salon

Nous allons voir qu’il est tout à fait possible de les conserver plusieurs mois et d’économiser un maximum de dollars.

A découvrir également : Comment le lisseur ghd a révolutionné la coiffure ?

Quels sont les trucs pour faire durer son clearomiseur?

Un bon clearomiseur

Un bon clearo

Oublions tout de suite les atomiseurs premiers prix qui ne peuvent pas se démonter. Toutes les boutiques de Montréal vendent du matériel démontable et de bonne marque:
– Les Kanger Aérotank,
– Les clearomizeurs de la marque Innokin,
– Les clearos Aspire de la gamme CE5 par exemple.

Un e-liquide 70/30

Evitez les e-liquides trop visqueux dont la proportion de propylène Glycol (le PG), est inférieure à 70%. En dessous de ce ratio, vos résistances vont s’encrasser ce qui va réduire leur durée de vie.

Evitez les haute-tensions

Pour ne pas avoir de goût de brulé, éviter de monter le voltage de votre batterie variable au dessus de 4.2V. Pour une résistance faible (~1.2 ohms), ne pas dépasser 3.8V. Et si vous avez toujours l’impression de ne pas avoir assez de vapeur, augmentez donc le dosage en nicotine de votre e-liquide.
Pour faire simple, souvenez-vous que le voltage idéal de votre cigarette électronique ne doit pas dépasser 2 fois la valeur de votre coil.

Un p’tit Dry-Burn?

Une fois par semaine, vous pouvez également employer la technique dite du “Dry Burn” pour nettoyer la résistance de votre clearomiseur. Pour cela, démontez-le complètement, lavez les parties en plastique (ou en verre), remontez le coil sur sa base puis appuyez sur l’alimentation de votre batterie 4 fois rapidement; le coil rougit et brûlera les petits restes de votre e-liquide.

 

Comment garder longtemps sa batterie de e-cigarette

Batterie KangerTech e-smart 900mah

Ne pas se tromper à l’achat

A Montréal, il arrive souvent que le vapoteur débutant se trompe lors de l’achat de la batterie de sa cigarette electronique. Pour éviter de la changer après son premier mois de vapotage, il est important de choisir la puissance de la batterie qui correspond le mieux à ses besoins. Pour un fumeur qui consomme 6 à 12 cigarettes par jour, une batterie variable Smok ou Vision de 650 mah devrait faire l’affaire. De 12 à 16 cigarettes, privilégier une belle Aspire Carbone de 900 mah sera suffisante. Au dessus, la Vision Spinner 2 d’une puissance de 1600 mah durera plus d’une journée sans avoir besoin de la recharger.

Garder le contact

Il faut également entretenir régulièrement sa batterie.
Pour éviter d’encrasser son chargeur et conserver un bon contact électrique entre le clearo et la batterie, il faut régulièrement nettoyer la partie de connexion (le plot) avec un napkin ou un Q-tip. Avec cette petite routine, vous éviterez également de mélanger les saveurs de vos e-liquides.

Si vous avez l’impression que votre clearomiseur ne fonctionne plus, c’est peut-être encore un problème de contact.
Vous pouvez rencontrer ce soucis si vous serrez trop fort votre batterie avec votre clearo; le plot peut s’enfoncer.
Pour le réparer, prendre un couteau fin et remonter le plot de 2 millimètres en faisant très attention.

 

Vive tous les vapoteurs du Québec et d’ailleurs!